Des nouvelles du projet environnemental d’Enko John Wesley en Côte d’Ivoire

 In Côte d'Ivoire

Nous vous avons mentionné dans un post précédent le projet environnemental des élèves du CSM John Wesley à Abidjan. Le 16 mars 2017 avait lieu une étape importante du développement de ce projet. Par Noëlle Delhomme, directrice du CSM John Wesley.

ENKO EDUCATION CÔTE D’IVOIRE ET LA FONDATION SOUNDELE Intronisent les clubs SOUNDELE KONAN POUR L’ENVIRONNEMENT AUX LYCEES MODERNES NANGUI ABROGOUA 1 et 2

Une grande cérémonie organisée par la Direction Régionale de l’Education Nationale s’est déroulée ce matin, 16 mars, jour anniversaire de la mort de SOUNDELE KONAN, un des premiers directeurs de la SODEFOR, organisme d’Etat en charge de la protection et du développement de la forêt ivoirienne dans la cour de ces deux lycées publics d’Abidjan.

 En présence de nombreuses personnalités représentant la Mairie d’Adjamé, le Ministère de l’Education Nationale, le projet « Une école, 5 HA de forêt », l’Unesco et devant des centaines d’élèves et invités,  les élèves des établissements Enko Education de Côte d’Ivoire, fondateurs des clubs Soundele Konan pour l’environnement, ont intronisé les nouveaux adhérents aux lycées 1 et 2 d’Adjamé sous l’œil bienveillant de Madame Adrienne Soundele, fondatrice et directrice générale de la Fondation Soundele.

La Fondation Soundele a signé un accord de partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique pour la promotion d’actions de sensibilisation et d’éducation liées aux questions environnementales.

C’est dans ce cadre que nos deux écoles d’Abidjan ont créé les premiers clubs Soundele Konan de Côte d’Ivoire, l’action de la Fondation correspondant à une de nos préoccupations majeures : l’éducation à l’environnement et la mise en œuvre d’actions concrètes à notre niveau pour faire bouger les lignes.

Les lycées Nangui Abrogoua sont localisés à Adjamé une commune très populaire d’Abidjan, en plein milieu d’un marché tentaculaire qui les étouffe littéralement. Atteindre le lycée est une gageure, le bruit et les autres nuisances sont omni-présentes. Plus de 4000 élèves s’entassent dans deux bâtiments peu riants et se partagent une cour sablée de dimensions modestes. Un seul arbre, un gros nimier, ombrage – très partiellement – l’espace de récréation.

La  Direction Régionale de l’Education Nationale Abidjan 1 (DREN A1) a décidé de faire de l’embellissement de ces lycées une priorité, la Fondation Soundele et les écoles Enko ont immédiatement répondu présentes…

Ainsi, la Section Internationale enko du CSM John Wesley et le collège enko Riviera ont financé la réalisation par des élèves de Nangui Abrogoua sous la direction d’Alfred SANSAN, artiste peintre de Grand Bassam, d’une fresque évoquant la forêt ivoirienne et offert un palmier royal dont la plantation dans la cour a clos la cérémonie de ce matin.

Dès qu’ils seront assez grands pour être transplantés, de jeunes arbres fournis par la SODEFOR et élevés sur le campus d’Angré seront à leur tour offerts aux Clubs Soundele Konan des deux lycées d’Adjamé afin qu’ils poursuivent le travail engagé ce matin dans l’enthousiasme et la bonne humeur.

Recent Posts
WhatsApp chat