S’engager pour l’environnement à Abidjan… avec la section Internationale d’Enko John Wesley!

 In Côte d'Ivoire

Les élèves de la section internationale du Centre Supérieur Méthodiste John Wesley, l’une des deux écoles Enko en Côte d’Ivoire ont décidé, pour leur projet CAS (créativité-action-service) d’axer leurs travaux sur les questions environnementales.

 

Le souci pour l’environnement commence près de l’école. L’établissement John Wesley manque de verdure. Il est implanté sur un terrain qui ne comporte qu’une douzaine d’arbres et n’avait pas d’espace de repos extérieur. L’idée de planter un grand nombre d’arbres germe alors. Par ailleurs, les personnes fréquentant le lycée n’avaient pas forcément conscience de l’impact qu’ont des comportements individuels inciviques : des papiers et des sachets en plastique étaient jetés par terre dans les locaux et dans les espaces extérieurs. Au moment de la rentrée scolaire, les poubelles des lycées étaient vidées an face du lycée sur des terrains à bâtir. Les tas d’ordures (y compris les bouteilles en plastiques) étaient brûlés épisodiquement par les personnels de service sans se préoccuper des fumées toxiques. Les élèves de la section internationale ont décidé d’orienter leurs efforts dans deux directions : améliorer l’environnement et susciter chez les élèves et le personnel de la section nationale une prise de conscience des enjeux environnementaux.

 

Pour ce faire, il leur fallait d’une part s’informer sur les problèmes identifiés par les scientifiques au niveau planétaire et au niveau du pays et se renseigner sur les initiatives en cours en Côte d’Ivoire. La Fondation Soundélé Konan, créée en 2009, et qui a pour objet de sensibiliser les ivoiriens à la disparition de leur forêt (la surface de forêt sur le territoire a été divisée par huit depuis les années 60) était un partenaire tout indiqué pour la création d’un mini-arboretum sur le site du lycée. Le 19 Décembre 2016 les élèves de Enko Angré et Riviera se sont constitués en Clubs « Soundélé Konan » et ont reçu leurs cartes de membres fondateurs des mains de la présidente de la fondation.

 

Une sortie à Lamto, station de recherche en géophysique et en écologie, dirigée par les professeurs Diawara et Yéo, à laquelle ont été associés les élèves de MYP 2 (Middle Years Programme 2) du collège Enko Riviera a permis non seulement de mieux appréhender les mouvements de la terre mais aussi de voir un dispositif de surveillance des gaz à effet de serre et de comprendre l’interaction entre monde animal et monde végétal, particulièrement à travers un exposé sur le rôle des fourmis.

 

Une sortie au Jardin Botanique de Bingerville qui présente une impressionnante collection d’arbres ainsi qu’un arboretum planté récemment par des personnalités ivoiriennes leur a permis de faire connaissance avec les espèces endémiques, dont plusieurs sont en voie de disparition et de faire le choix des espèces à planter dans le futur arboretum du lycée. Une sortie est également prévue sur le site du quotidien Fraternité Matin où a été créé un arboretum également planté par des personnalités ivoiriennes.  La forme de l’arboretum a été décidée par les élèves plutôt que celle de l’espace arboré car l’arboretum suppose un projet thématique et un but pédagogique. L’arboretum présentera essentiellement des espèces endémiques.

 

Du côté de leur établissement, les élèves ont proposé des solutions pour améliorer l’environnement et résoudre le problème du traitement des ordures. La DGEM a fait construire un enclos pour entasser les ordures et passé un contrat avec un pré-collecteur et fait installer un incinérateur pour les déchets de papiers et cartons.  Et comme toute action d’envergure et durable se base sur une communication réfléchie les élèves de la Section Internationale ont préparé une campagne d’affiches pour sensibiliser leurs camarades de la Section Nationale au tri des déchets et surtout, à l’utilisation des poubelles.

 

Tout au long de l’année scolaire, d’autres sorties et manifestations sont prévues pour continuer à entretenir la réflexion des élèves sur le sujet de l’environnement.

 

Le 3 mars 2017 les élèves du collège et du lycée iront visiter le Parc National du Banco, forêt primaire située au cœur d’Abidjan. Le 16 mars, date anniversaire de la disparition de monsieur Soundélé Konan, les clubs Soundélé Konan de la Section Internationale du Cours Secondaire Méthodiste John Wesley et du collège ENKO RIVIERA participeront à une manifestation organisée par la fondation Soundélé Konan et la DREN (Direction Régionale de l’Education Nationale) d’Abidjan 1 aux lycées Nangui Abrogoua d’Adjamé, un quartier populaire dont le marché a peu à peu envahi l’espace scolaire pour reconquérir cet espace et y planter des arbres, mission qui sera confiée aux Clubs Soundélé Konan des deux lycées, clubs nouvellement créés à l’exemple de ceux des élèves Enko. A cette occasion, une fresque murale financée par Enko Education et réalisée par les élèves de Nangui Abrogua, encadrés par un artiste local sera présentée aux participants avant une opération symbolique de plantation d’arbres.

 

Une conférence est prévue au Cours Secondaire Méthodiste John Wesley pour les parents d’élèves et les élèves des lycées et des écoles retenues par la Direction Régionale de l’Education Nationale d’Abidjan 1 pour les informer des projets communs et de leur déploiement.

Vous souhaitez en savoir plus sur les écoles Enko en Côte d’Ivoire? N’hésitez pas à remplir le formulaire ici.

Recommended Posts